• Barbell


    Je me décide, c'est ce soir ou jamais.
    Ca fait un petit moment que ca me trottait dans la tête.

    Toc toc toc, bonsoir c'est pour le truc, la !

    Attention, ARGgghhheux, 10 secondes, voila, c'est fait.

    Facon inauguration de notre "distance" désormais officielle.

    Afin de ne jamais t'oublier. Tu es désormais physiquement au plus près de moi. Sur le bout de ma langue tu résides à jamais maintenant.

    Je n'ai pas reussi à te convaincre, dommage.

    La douleur physique ne représente rien au regard de cet autre sensation qui me pince le coeur à chaque fois que je pense à toi. Maintenant j'ai mis un objet sur cette douleur, et je peux le toucher ou jouer avec lorsque je pense à toi et que j'ai trop mal.

    J'ai beau me dire que tu étais certainement la pire des compagnes, la personne la plus égoïste qui soit... que tu as profitée de moi, que tu ne voulais que mon désir... que tu ne cherchais qu'a te rassurer et reprendre confiance dans ton pouvoir de séduction, d'aimer... cela ne sert à rien. d'abord ce n'est pas vrais et de toutes facons je n'arriverai jamais pas à me détacher de toi.

    Sache maintenant que tu es un peu en moi désormais et que, même si ce n'est pas folichon en ce moment et que j'ai un peu de mal à parler, je t'aurais - comme on dit - toute ma vie sur le bout de la langue mon amour.

    ZE t'aime.



  • Commentaires

    1
    Eve
    Jeudi 13 Juillet 2006 à 22:46
    Allez
    Je suis sur que très bientôt ce percing te rappellera plus ton dernier baiser que cette dernière peine d'amour... Lève toi et sort: amuse -toi !
    2
    Dimanche 23 Juillet 2006 à 22:40
    D'accord mais ...
    Oui Eve, je suis d'accord mais se retrouver seul à s'amuser apres CA tu te doutes que le gout n'y ai pas et comme je suis pas du genre cuite à gogo c'est pas facile à vivre ! Merci de ton post
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :