• les quais


    Je ne voulais que t'aimer...

    Mes guibolles endomagées m'ont porté au dela de tout espoir.
    Je compte en Km les distances parcourues mais tu t'en fou, et tu as certainement raison.
    Moi, je m'en moque. Je ne regrette absolument rien Valentine. pas un instant passé près de toi, pas un mot dit ou chuchotté, pas un écrit, pas une seconde, pas un pas, pas une goutte de pluie, pas une douleur...

    Tu ne comprendras certainement jamais ce qui pouvais m'animer et combien je pouvais t'aimé. Cela te dépasse surement et c'est peut être la seule chose d'ailleur car tu es d'une rare intelligence.

    Tant pis pour moi : on ne vie qu'une fois, et je ne peux m'attarder plus longtemps sur ce cruel echec sans risquer de perdre la raison, "...car il n'y a pas de raison..."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :